Voie Romaine raccordée : trafic augmenté sur Craponne

Ouvrir, c’est attirer plus de trafic !
A terme, plus de circulation ; et tout autant de difficultés sur l'avenue Edouard Millaud … et autant sur la Voie Romaine !

Pas de nouvelle voie de transit en milieu urbain !

Ouvrir plus directement la Voie Romaine sur l’avenue Pierre Dumond, c’est faciliter son accès pour les transits depuis les localités plus à l’ouest, c’est attirer plus de trafic avec son lot de nuisances.

A terme, cela conduira pour la traversée de Craponne à un trafic supplémentaire sans aboutir à une vraie réduction sur l’avenue Edouard Millaud, axe principal dédié à ces transits : au global, autant de difficultés, avec plus de circulation.

La Voie Romaine dessert un secteur important d’habitat et doit rester une voie de desserte à circulation apaisée : elle ne doit pas devenir une voie de transit.

Préserver la Voie Romaine, c’est préserver Craponne

Deux voies de grande circulation morcelant Craponne, c'est sacrifier le paysage urbain de Craponne.

Infliger à Craponne deux voies à fort trafic serait contraire à tout projet soucieux d’urbanisme. Ce serait hacher, morceler l’espace urbain. La ville se trouverait alors défigurée par deux voies très circulantes. Les difficultés de circulation sur la traversée de Craponne ne peuvent pas être traitées en organisant le tissu urbain au détriment de ses habitants. La ville de Craponne et ses habitants sont en droit d’attendre que l’on ne renonce pas à organiser, le plus possible, une circulation modérée favorisant la vie des quartiers, y compris sur la Voie Romaine qui dessert tout son secteur nord.

Non à la dégradation du tissu urbain, Oui au développement des transports en commun !

Outre la dégradation du tissu urbain, la dégradation des conditions des circulations piétonnes et cyclistes sur la Voie Romaine et ses abords ainsi que l’augmentation des nuisances sonores, ce projet aura pour résultat d'augmenter la pollution atmosphérique ainsi que les rejets de GES. Pour toutes ces raisons, nous refusons le projet de raccordement de la Voie Romaine sur la D489.

La solution aux difficultés de l’Avenue Edouard Millaud :
  • Maîtrise des transits - Développement des transports en commun - Sécurisation et développement des pistes cyclables.
  • Pas au détriment de Craponne - La Voie Romaine ne doit pas devenir voie de transit.

Fiche synthèse Non au projet de raccordement sur la D489