Plan raccordement Voie Romaine à D489

Elections municipales : réponses des listes Craponne à nos questions

15 et 22 mars 2020, dates des élections municipales.
M2VR a interrogé les listes candidates à Craponne sur leurs visions de la circulation et sur les projets concernant la Voie Romaine. Vous trouverez ici leurs réponses.

Voir toutes les actualités...

Fiche synthèse M2VR : projet Voie Romaine

Pour un VRAI projet Voie Romaine !

Une Voie Romaine dédiée prioritairement à la desserte des riverains.

La Voie Romaine dessert une part importante de la population de Craponne : les conditions de cette desserte doivent être améliorées : Créer les conditions qui facilitent les sorties de résidences et les débouchés de voies transversales, en créant les conditions pour modérer les vitesses effectives de circulation. Améliorer la piste cyclable (et les traversées piétonnes) pour qu'elle(s) puisse(nt) être empruntée(s) en sécurité. Ne pas la saturer par davantage de transit routier d'origine intercommunale.

Non au projet actuel de prolongement de la Voie Romaine

Ce projet vise à prolonger la Voie Romaine vers l'ouest pour un débouché plus direct sur l'avenue Pierre Dumond au niveau de la rue de Ponterle. C'est ouvrir une nouvelle voie pour faciliter les transits routiers qui traversent Craponne et Tassin-la-Demi-Lune... Faciliter les transits routiers, c'est en attirer davantage : ce n'est ni préserver la vocation de voie de desserte de la Voie Romaine, ni orienter les déplacements vers les transports en commun.

Pour des transports en commun à la hauteur des déplacements entre périphérie et centre agglo

Préparer l'arrivée du Métro E à Alaï nécessite un dispositif de transports en commun renforcé et des parcs relais en amont de Craponne, aux terminus des lignes de Brindas et de Grézieu-la-Varenne, pour absorber les transits supplémentaires qui seront générés à travers nos communes par l'accès au métro.

Contre le projet de prolongement de la Voie Romaine, pour un VRAI projet Voie Romaine.

Aller vers la transition énergétique c'est privilégier le développement des transports en commun plutôt que celui de la voiture particulière. Ouvrir une nouvelle voie pour faciliter les transits routiers qui traversent Craponne et Tassin-la-Demi-Lune correspondent à une vision dépassée.

Les crédits prévus par la métropole pour la Voie Romaine doivent être consacrés à un vrai projet Voie Romaine ; pas à une plus grande ouverture aux transits par son raccordement sur l'avenue Pierre Dumond.

Mobilisons-nous, rien n'est définitif ! En savoir plus

Adhérez ou soutenez M2VR Contactez nous !

Le raccordement de la Voie Romaine sur la D489 : des conséquences néfastes pour tous les Craponnois.

Préserver la Voie Romaine, c’est préserver Craponne.

Un vrai projet Voie Romaine sans raccordement sur l'avenue Pierre Dumond. Une vraie politique de transports en commun pour l’ouest lyonnais.

Trafic augmenté sur Craponne

Ouvrir plus directement la Voie Romaine sur l’avenue Pierre Dumond, c’est faciliter son accès pour les transits depuis les localités plus à l’ouest et attirer plus de trafic avec son lot de nuisances. A terme, cela conduira pour la traversée de Craponne à un trafic supplémentaire sans aboutir à une vraie réduction sur l’avenue Edouard Millaud. La Voie Romaine dessert un secteur important d’habitat et doit rester une voie de desserte à circulation apaisée : elle ne doit pas devenir une voie de transit. Pas de nouvelle voie de transit en milieu urbain !

En savoir plus

Privilégions les transports en commun

Chercher à résoudre les difficultés générées par les transits depuis les localités plus à l’ouest en raccordant le Voie Romaine à la D489 (axe Millaud-Dumond), c’est ouvrir davantage Craponne à ces transits : on ne fera que les favoriser et donc les développer. Il s’agit plutôt de les maîtriser par des dispositions qui iront clairement dans ce sens. La solution aux encombrements dans Craponne n’est pas d’ouvrir à l’ouest la Voie Romaine, mais bien plutôt dans les transports en commun entre ouest lyonnais et coeur de l’agglomération.

En savoir plus

Pollution, santé publique et climat

Renforcer l'effet de pénétrante pour la Voie Romaine est contraire à l'objectif du PLU-H de la Métropole qui vise à «une organisation urbaine et des mobilités limitant les émissions de gaz à effet de serre, plus sobre en énergie et économe en espace». Ouvrir davantage la Voie Romaine aux transits depuis les localités à l’ouest, c’est aller à l’encontre de la prise de conscience globale sur la nécessité de réduire les pollutions et les émissions de gaz à effets de serre responsables des évolutions climatiques.

En savoir plus

Piste cyclable à sécuriser

Les aménagements à faire concernant la Voie Romaine ne doivent pas viser à plus de circulation routière, mais à favoriser une circulation apaisée et, point très important, à mettre en place une véritable piste cyclable, sécurisée par rapport à la circulation routière.

En savoir plus

Projets d'agglomération : impacts pour Craponne

Le déclassement de l'A6/A7 impose une stratégie de développement des transports en commun pour tout l'ouest de l'agglomération, pour la périphérie à l'ouest de Craponne en particulier. Par ailleurs, ce développement de doit pas s'accompagner d'une extension des réseaux routiers, car étendre l'offre routière va à l'encontre du développement de l'usage des transports en commun. Par ailleurs, l'Anneau des Sciences ne doit pas générer plus de pénétrantes vers l'agglomération : il doit faciliter les parcours intra-agglo entre ouest, sud et est ; sans attirer davantage de trafic sur le coeur d'agglo.

En savoir plus

Rue des Champs - PLU-H

Au bas de la montée des Amandines, la zone d’activité côté sud de la Voie Romaine n'est accessible, dans sa partie centrale, que par la Rue des Champs, dont le gabarit ne correspond pas à la circulation de poids lourds, pas plus que la situation de son débouché sur la Voie Romaine. S'ajoute à cela qu'elle dessert des habitations. M2VR a obtenu (27/01/2015) son interdiction aux plus de 3,5T et demandé un accès spécifique à cette parcelle pour le développement de ses activités : requête déposée au dossier de révision du PLU-H.

En savoir plus